Rendez-vous
Voir toutes les dates >>
19 sep.

Dijon (21) et à distance

21 oct.

Héricourt (70) et à distance

Malvoyant
Débat Public : Vers quel modèle d'urbanisation ?
Le 28/06/2022 de 19:30 à 22:30
Besançon (25)
Organisateur :
FNE Bourgogne Franche-Comté
Tél :
03 81 80 92 98

En France, l’artificialisation du sol progresse plus rapidement que la croissance démographique. Chaque année, depuis 2016, 23 500 ha d’espaces naturels, agricoles et forestiers sont artificialisés soit la surface d’une métropole comme Dijon (240km2) et 68% de ces espaces ont été transformés pour construire des logements, principalement des logements individuels. L'étalement urbain a favorisé ce phénomène. En effet, entre 2009 et 2019, 69% de l’artificialisation des sols ont eu lieu dans les communes périurbaines. Face à ces constats, la nécessité de protéger la ressource « sol » s’est imposée progressivement.

L’artificialisation a de nombreuses conséquences sur l’environnement, notamment sur la biodiversité, sur les sols, etc. En 2018, le Plan Biodiversité a fixé un objectif « zéro artificialisation nette » à l’horizon de 2050 pour réduire efficacement l’artificialisation des sols, objectif traduit par la suite en aout 2021 dans la loi « Climat et Résilience ».

Bien que traduit localement dans le Schéma Régional d’Aménagement, de Développement Durable et d’Egalite des Territoires (SRADDET) de Bourgogne-Franche-Comté, cet objectif soulève des interrogations : Comment atteindre cet objectif tout en répondant aux besoins de la société et tout en préservant les milieux et les écosystèmes ? Quels sont les besoins du territoire ? Quels sont les leviers et les freins pour lutter contre l’artificialisation des sols ?

Intervenants :

  • Claude Mercier, Conseil Régional Bourgogne Franche-Comté
  • Jean Cavailhès, chercheur associé INRAE
  • Auréien Laroppe, Vice-Président en charge du PLUi, Grand Besançon Métropole
  • Michel Maya, maire de la commune de Tramayes
  • Brian Padilla, écologue, chef du projet de recherche et d'expertise sur la compensation écologique
  • Luc Terraz, Directeur de l'Agence Régionale de la Biodiversité Bourgogne Franche-Comté

EN SAVOIR PLUS ET S'INSCRIRE

Retour en haut