Rendez-vous
Voir toutes les dates >>
21 oct.

Héricourt (70) et à distance

6 déc.

Lons-le-Saunier (39)

Malvoyant

La Damassine (25)

© HAHA Architecture
© HAHA Architecture

La Damassine, maison de la nature et des vergers, basée à Vandoncourt dans le Doubs, est un espace public, à vocation pédagogique et ludique. Premier établissement recevant du public de France à avoir été isolé en paille, la Damassine a été entièrement bâtie en 2010 sur les principes de haute qualité environnementale, visant à réduire l’impact des constructions sur l’environnement et à privilégier le confort et la santé des usagers.

 

Le projet en bref

Nom du projet La Damassine - Construction neuve
Localisation Vandoncourt (25)
Maître d'ouvrage et occupant Pays de Montbéliard Agglomération
Architecte HAHA Architectures
Typologie de bâtiment Etablissement recevant du Public (ERP) 5ème catégorie
Surface 1 227 m²
Budget travaux 2,6 M€ HT
Principales caractéristiques techniques Labellisé BBC-EFFINERGIE.
Murs ossature bois / isolation paille / enduit argile, finition sable-chaux.
Toiture isolation paille.
Chaudières biomasse (plaquette).
ECS solaire. Panneaux photovoltaïques.
Gestion et valorisation des eaux pluviales.
Calendrier Livré en juin 2010

 

Un bâtiment qui associe les techniques bioclimatiques aux standards basse consommation

Pour ce projet, trois principes ont été appliqués :

  • L’emploi de matériaux les moins transformés possible, tels que la terre, la paille ou le bois, afin d’économiser de l’énergie lors de la fabrication, du transport, de la déconstruction et du recyclage.
  • Le choix de dispositifs de construction et de fonctionnement économes et efficaces, afin de réduire la consommation d’énergie du bâtiment.
  • L’utilisation des apports naturels disponibles sur place, comme le vent ou le soleil, afin de limiter la dépendance énergétique de la maison et de diminuer sa consommation carbone générale.

 

 

 

Des matériaux biosourcés locaux

La Damassine est isolée avec de la paille en remplissage d’ossature bois. Il a fallu 4800 bottes de paille (600 m3) pour isoler le bâtiment. Disponible localement, la paille a été produite et récoltée à moins de 20 km du site de construction (Villars-lès-Blamont) ce qui a limité considérablement l’énergie nécessaire au transport.

Le bois de Douglas de la charpente et de la structure du bâtiment vient de forêts gérées durablement dans les Vosges et en Forêt Noire. L’épicéa qui compose l’ossature bois, provient des forêts vosgiennes, de même que le mélèze, qui compose le bardage du pressoir, les menuiseries extérieures et le platelage des terrasses. Enfin, le chêne et le hêtre des portes et planchers proviennent de forêts jurassiennes et bourguignonnes.

Parmi les autres matériaux biosourcés utilisés :

  • La laine de mouton, utilisée dans les cloisons pour isoler acoustiquement les pièces intérieures.
  • Du linoléum constitué de toile de jute imperméabilisée par application d'huile de lin et de poudre de bois ou de liège pour le revêtement de sol intérieur.
  • De la terre cuite pour les tuiles de la toiture.

Des équipements performants

  • Chauffage : chaudière plaquettes bois de 35 kW et plancher chauffant avec pompes à variation de vitesse.
  • Eau chaude sanitaire (ECS) : Panneaux solaires thermiques - Surface : 4,6 m²
  • Ventilation : VMC double flux autoréglable certifiée, avec une efficacité de 80 % pour l'échangeur
  • Production d’énergie : panneaux photovoltaïques - Puissance : 3800 Wc - Production annuelle : 3 400 kWh/an - Surface : 27 m²
  • Gestion de l’éclairage : détection de présence dans les locaux à occupation intermittente, modulation automatique de la puissance en fonction de la luminosité naturelle
  • Gestion et valorisation des eaux pluviales : cuve de récupération d’eau de pluie de 6 m3 - 77 200 litres/an récupérés pour alimenter l’eau des toilettes, l’arrosage du jardin et le nettoyage extérieur du pressoir.

Et du côté des usagers ?

« L’année dernière, nous aurions dû fêter les 10 ans de la Damassine mais le contexte sanitaire ne nous a pas permis de le faire. Il faut bien avouer que ce bâtiment demeure fidèle à ses engagements et à ses ambitions… Il a très bien vieilli et le confort qu’il offre à ses occupants est toujours aussi qualitatif. Il demeure vraiment exemplaire sur le plan écologique et énergétique. Ses consommations sont restées, au fil du temps, relativement constantes et très performantes.

En France, il y a 10 ans, la construction paille dans le bâtiment tertiaire était quelque chose de rare et novateur mais aujourd’hui cela commence à rentrer dans les usages…et nous nous en réjouissons ! »

Julie Bassand, Responsable de la Damassine

Passage à la ligne
 

Contact et renseignements

Frédéric MOUBE - 03 84 22 95 28 - 06 49 54 44 04 - frederic.moube@pole-energie-bfc.fr

Retour en haut