Rendez-vous
Voir toutes les dates >>
21 juin

CFAA de Bordeaux

28 juin

Lycée Le Corbusier, Lons-le-Saunier

3 jui.

ENSA Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Strasbourg

3 jui.

LE SIGNAL (Gare Besançon Franche-Comté TGV)

4 jui.

Aux Auxons, bâtiment Le Signal (gare TGV)

5 jui.

Institut Catholique d'Arts et Métiers (ICAM) de Nantes

6 nov.

Parie Nord Villepinte

Malvoyant

liste des organismes agréés pour réaliser les mesures d'activité volumique du radon dans des bâtiments

Trois listes de mesures d'activité volumique du radon existent, éditées par l'ASN (Autorité de Sureté Nucléaire).

En Franche-Comté, seuls deux organismes sont agréés de niveau 1 option A :

- EURL BOLMONT EDM : BP 7 - 70400 HERICOURT - 03 84 46 23 65
- Service Hygiène Sécurité Publique de Pays Montbéliard Agglomération : 8 avenue des Alliés - 25208 MONTBELIARD CEDEX - 03 81 31 88 88

 

Les trois listes sont à télécharger sur le site de l'ASN  :

  • Consulter la liste des organismes agréés de niveau 1 option A ,
    tel que défini à l'article 3 de la décision n° 2009-DC-0134, pour réaliser les mesures d’activité volumique du radon dans des bâtiments, y compris les bâtiments souterrains et les établissements thermaux, en application de l'article R.1333-15 du code de la santé publique et de l'article R.4451-136 du code du travail.

  • Consulter la liste des organismes agréés de niveau 1 option B ,
    tel que défini à l'article 3 de la décision n° 2009-DC-0134, pour réaliser les mesures d’activité volumique du radon dans des cavités et ouvrages souterrains, en application de l'article R.1333-15 du code de la santé publique et de l'article R.4451-136 du code du travail.

  • Consulter la liste des organismes agréés de niveau N2 ,
    tel que défini à l'article 3 de la décision n° 2009-DC-0134, pour réaliser les mesures d’activité volumique du radon dans des bâtiments, y compris les bâtiments souterrains et les établissements thermaux ainsi que dans des cavités et ouvrages souterrains, en application de l' article R.1333-15 du Code de la Santé publique et de l'article R.4451-136 du Code du Travail.

Retour en haut