Rendez-vous
Voir toutes les dates >>
13 nov.

Lycée Pierre Adrien Pâris, Besançon

13 nov.

Lycée Pierre-Adrien PÂRIS (8 rue Mercator 25000 Besançon)

27 nov.

Eurexpo, Lyon

4 déc.

Maison des énergies, Héricourt

5 déc.

Lycée Le Corbusier, Lons-le-Saunier

11 déc.

Lycée Duhamel à Dole (39)

29 jan.

Maison des énergies, Héricourt

13 fév.

Lyon (Eurexpo)

Malvoyant

Rénovation BBC par étapes d'une maison individuelle

Le 25 juillet, une visite de chantier a été réalisée chez Monsieur Noël Ligny (NL), habitant du Pays Vesoul-Val de Saône[1], en présence de l’assistant à maitrise d’ouvrage Sébastien Dury.

Le corps de bâtiment en pierre accueille deux usages, une exploitation agricole et une habitation de 130 m². L’objectif, pour le propriétaire, est d’accéder à un meilleur confort de vie en utilisant des matériaux respectueux de l’environnement, durables et peu impactants pour la santé.

Pour atteindre le niveau BBC (Bâtiment Basse Consommation) demandé par le programme Effilogis[2], le chantier sera réalisé en plusieurs étapes avec des entreprises inscrites dans une démarche collaborative. La première étape engagée par Mr Ligny devrait permettre d’atteindre l’étiquette D (151 kWhep/m2.an), soit 42% de gain énergétique. Ce n’est qu’après l’étape 2, qu’il divisera par 3 ses besoins initiaux en énergie en atteignant l’étiquette B (81 kWhep/m2.an).

Quelles ont été vos motivations pour vous lancer dans ce projet ?

NL : J’ai acheté cette maison il y a 10 ans et beaucoup de travaux étaient à prévoir puisqu’elle était « dans son jus ». Les fenêtres n’étaient pas en bon état et la maison n’est pas du tout isolée. Comme je ne vais pas rajeunir et que je ne pourrai pas faire éternellement ma corvée de bois, je devais faire des travaux. C’est à la fois un confort pour moi mais aussi pour les autres en limitant le réchauffement climatique. Chauffer l’extérieur en jetant l’énergie par les fenêtres a des conséquences directes pour les futures générations.

Menuiserie existante, simple vitrage bois
Menuiserie existante, simple vitrage bois
Nouvelle menuiserie, double vitrage bois aluminium
Nouvelle menuiserie, double vitrage bois aluminium

Qui vous a aidé dans le montage de votre projet ?

NL : j’ai consulté aussi le CAUE de Haute-Saône qui m’a apporté un premier niveau de conseil pour les travaux. Dans un second temps, j’ai rencontré Adera[3] lors du salon bio à Faucogney et la mer. Comme j’envisageais de faire les travaux par moi-même, je suis allé voir ses organismes pour avoir tous les renseignements en amont.

Le conseiller info-énergie m’a proposé de faire réaliser un audit énergétique[4] dans le cadre du programme Effilogis et la liste des bureaux d’études m’a été remise.

J’ai pris contact avec Sébastien Dury, gérant du bureau d’étude thermique Conseils éconergie, puisque j’avais pu échanger auparavant avec lui sur le salon bio.

Isolation par l’intérieur en matériau bio-sourcé chanvre, lin et coton
Isolation par l’intérieur en matériau bio-sourcé chanvre, lin et coton

Pour la partie financière, comment avez-vous procédé ?

NL : j’ai dû négocier avec le banquier pour obtenir un prêt à taux 0 .Ma banque est partenaire du programme Effilogis et propose le Prêt Rénovation Bâtiment Basse Consommation Comtois[5] mais le premier conseiller n’était pas au courant. Après un changement d’interlocuteur j’ai pu accéder à ce prêt.

L’audit énergétique indiquait un estimatif des travaux à réaliser par postes, un peu plus de 57 600€ pour la totalité, en détaillant les étapes 1 (37 800€) et 2 (21 000€). Ce document a été très utile.

Ainsi, le projet serait financé à 50 % par des aides publiques (Anah, Région, CITE) pour l’étape 1, complété par un Eco-PTZ pour les 50% restants.

Comment avez-vous choisi les entreprises ?

NL : j’ai privilégié des artisans locaux. Pour l’isolation, l’entreprise « la maison au naturel » était déjà présélectionnée suite à une rencontre sur une foire. Ce qui m’a plu c’est la démarche écologique avec l’utilisation de matériaux bio-sourcés et sociale avec la structuration en coopérative. Je n’ai même pas cherché ailleurs ! J’ai pu visiter plusieurs de leurs chantiers lors des visites organisées par Adera.

Pour les fenêtres, j’ai consulté la menuiserie Figard, le devis était clair, net et précis. Ma compagne avait fait appel à cette entreprise précédemment. Comme elle avait donné entière satisfaction alors j’ai fait appel à elle.

Vous êtes propriétaire occupant, comment gérez-vous cette phase de travaux ?

NL : pour l’instant c’est du camping ! J’occupe une pièce qui n’est pas comprise dans le volume de la zone en travaux. Mais heureusement que l’on est en été.

Réutilisation d'un bloc de pierre en seuil de porte
Réutilisation d'un bloc de pierre en seuil de porte

Etes-vous satisfait des professionnels qui réalisent les travaux ?

NL : oui je suis très content. Vous savez c’est comme pour sa santé, il faut s’impliquer dans son propre projet pour la mise en œuvre. Je suis très attentif au traitement des produits et je ne voulais pas d’épicéa traité pour l’ossature du doublage intérieur ni de mousse polyuréthane pour les menuiseries. Ce n’est pas toujours facile pour les entreprises de faire évoluer leurs pratiques professionnelles pour utiliser des produits plus respectueux. Les entreprises ont su me proposer des alternatives pour répondre à mes demandes.

 Je vais réaliser une partie des travaux moi-même et nous avons beaucoup échangé avec les artisans pour trouver des solutions techniques.

Je recommanderais sans problème ces entreprises car elles sont sérieuses, à l’écoute, leur travail est de qualité. Leur état d’esprit me convient.

 



Ces entreprises ne font pas partie du même groupement mais recommanderiez-vous ce modèle ?

NL : oui car l’esprit collaboratif fait toute la différence. Humainement parlant, ils sont très bien. Il y a une véritable coopération entre les entreprises sur le chantier. Lorsqu’elles relèvent une difficulté technique, elles cherchent ensemble une solution. Ce sont des entreprises « familiales » qui dialoguent facilement et surtout les discussions peuvent se prendre directement sur place sans devoir remonter la demande à un supérieur hiérarchique, quel gain de temps !

Pour exemple, un seuil en béton devait être créé pour accueillir la porte-fenêtre et après discussion nous avons pu réutiliser un bloc de pierre taillé dont je disposais. La rupture du pont thermique sera assurée par l’entreprise avec une continuité de l’isolation intérieure.

A l’époque, l’accompagnement technique n’était pas obligatoire pour les projets BBC réalisés par étape, pourquoi avez-vous pris cette prestation ?

NL : j’ai pris l’accompagnement car une relation de confiance s’est établie avec Sébastien Dury lors de la réalisation de l’audit et surtout parce que les aides me l’ont permis. C’est un jeune qui se lance, il a besoin de gagner sa vie, il est ouvert d’esprit et sa présence a un véritable impact sur les entreprises. Le particulier seul n’a pas du tout le même poids.

Le plus complexe dans ce chantier ce n’est pas de se lancer dans les travaux mais toute la paperasse en amont. Beaucoup d’aller-retours ont été nécessaires entre les entreprises, la banque, les organismes…j’ai le sentiment qu’il y a des doublons qui sont une perte de temps et d’énergie.

Finalement, j’ai pu faire plus de travaux que ce que j’envisageais et grâce aux aides cela ne m’a pas couté plus cher. Je suis vraiment étonné que peu de gens connaissent ces dispositifs.

Montant des travaux : 37 800 € (compris prestation d’assistance à maîtrise d’ouvrage)

Assistant à maîtrise d’ouvrage : Conseils Econergie - DAMPIERRE SUR LINOTTE

Entreprises :

  • Isolation – finition intérieure : La maison au naturel – ECHENOZ LE SEC
  • Menuiseries extérieure et intérieure : Menuiserie Figard - DAMPIERRE SUR LINOTTE
  • Electricité :LJP - DAMPIERRE SUR LINOTTE
  • Plomberie - chauffage - sanitaire : en cours

Si vous êtes intéressé par la démarche et que vous êtes : 

[1] http://www.pays-vesoulvaldesaone.fr/fr/

[2] Effilogis est un programme régional initié par la Région Bourgogne-Franche-Comté en partenariat avec l’ADEME. Son objectif : réduire significativement les consommations énergétiques des bâtiments existants. Effilogis guide les particuliers pour entreprendre des rénovations performantes au niveau BBC-Effinergie©, en apportant un accompagnement global aux ménages, de la conception des projets de rénovation à l’usage des habitations.

[3] http://www.adera-asso.fr/

[4] L’audit énergétique Effilogis est un outil d’aide à la décision déclencheur de travaux. Il propose un scénario de travaux en rénovation globale BBC et un scénario en rénovation BBC en deux étapes. L’audit Effilogis guide le particulier pour son projet de rénovation performante, un véritable « passeport pour la rénovation thermique BBC de son logement ».

[5] Le premier prêt BBC Comtois (bâtiment basse consommation) a été engagé le 19 mai dernier par le Crédit agricole Franche-Comté dans le cadre du partenariat avec la région, en faveur d’une rénovation basse consommation pour l’habitation d’un particulier.

http://www.effilogis.fr/effilogis-1er-pret-bbc-comtois-pour-soutenir-la-renovation-energetique/

Crédit Mutuel / Crédit Agricole / Caisse d’épargne

Retour en haut