Rendez-vous
Voir toutes les dates >>
4 déc.

Maison des énergies, Héricourt

29 jan.

Maison des énergies, Héricourt

13 fév.

Lyon (Eurexpo)

Malvoyant

L'étude acoustique

Cette prestation vise à étudier les niveaux sonores engendrés par le bâtiment sur le voisinage, ceux à l’intérieur des locaux et rappelle des éléments de réglementation ainsi que les exigences acoustiques visées pour la Maison des énergies.


A savoir :
En période diurne, l'activité liée au fonctionnement des équipements techniques du bâtiment du projet ne devra pas générer d'émergence sonore de plus de 5 dB(A) par rapport au bruit résiduel dans le cas d'un fonctionnement continu des sources de bruit.
En période nocturne, l'émergence maximale admissible est de 3 dB(A).

Les bruits résiduels étant 34 dB(A) en période diurne et 28 dB(A) en période nocturne.

De plus, les émergences sonores maximales suivantes devront être respectées sur les différentes bandes de fréquences quelle que soit la période :
- 7 dB sur les bandes de 125 Hz et 250 Hz,
- 5 dB sur les bandes de 500 Hz à 4 kHz.

Enfin, la valeur du niveau de pression acoustique normalisée LnAT du bruit engendré dans les différentes salles par les équipements techniques collectifs du bâtiment du projet ne devra pas dépasser 35 dB.
Elle précise également les limites acceptables de bruit aérien d’un local à un autre.

Pour atteindre ces objectifs qui contribuent au confort de la Maison des énergies, cette étude donne des préconisations particulières à chacun des lots.

Par exemple : affaiblissement acoustique des fenêtres et autres menuiseries, densité du plancher bois, prescription pour le plafond acoustique, épaisseur d’isolant intérieur, plaque de plâtre perforée, etc.
 

Retour en haut