Rendez-vous
Voir toutes les dates >>
21 oct.

Héricourt (70) et à distance

6 déc.

Lons-le-Saunier (39)

Malvoyant

La parole aux pros

Sur la route du réemploi

Sur la route du réemploi

Le réemploi dans la construction est en pleine évolution, poussé par les évolutions réglementaires et les enjeux contemporains. En Bourgogne-Franche-Comté, les acteurs sont en cours de réflexion pour se structurer et acquérir les compétences nécessaires. L'exemple des Valoristes Bourguignons.

 

 

La Parole est à Geneviève AYMARD, Directrice des Valoristes Bourguignons

Qui sont les Valoristes Bourguignons ?

Les Valoristes Bourguignons est une association œuvrant pour l’insertion des personnes éloignées du marché de travail par une activité de tri et de recyclage des déchets. Nous sommes localisés à Crissey à proximité de Chalon-sur-Saône (71).

 

Quelle est votre activité liée au secteur du bâtiment ?

L’association mène deux activités liées au secteur du bâtiment :

  • la collecte sélective de déchets sur les chantiers, une activité qui est bien établie. Nos déchets proviennent principalement de chantiers de maisons individuelles. Nous mettons à disposition des professionnels 6 big-bags de tri, puis assurons le recyclage des déchets de bois, carton, plastique, métaux, gravats et plâtre. Les déchets de polystyrène et de plastique sont traités pour être recyclés.
  • et le réemploi, une nouvelle activité que nous cherchons à développer.

 

Quelle est votre stratégie pour développer l’activité liée au réemploi ?

Nous montons en puissance progressivement, grâce à différentes expériences, pour développer une activité liée au réemploi des matériaux de construction.

Notre première expérience concernait des tous petits projets : la dépose soignée d’un bungalow d’une école à Chalon- sur-Saône et d’un logement de fonction d’une école à Saint-Denis-de-Vaux (71). Cette expérience nous a permis de commencer à appréhender la méthode d’intervention à une échelle maîtrisée.

Nous avons ensuite été associés à deux opérations de l’OPAC 71 par l’intermédiaire de l’association Ecosyn, dont nous sommes adhérents. Ecosyn a remporté en 2021 un appel à projets de l’Ademe et de la Région Bourgogne-Franche-Comté visant à développer le réemploi dans le bâtiment. Les Valoristes Bourguignons ont ainsi été missionnés pour intervenir en sous-traitance du lot démolition, afin de réaliser le curage et la dépose soignée avant démolition.

Le curage du premier bâtiment, 29 logements dans le quartier Bernanos à Chalon-sur-Saône, a eu lieu en janvier 2022. L’objectif était de déposer, en vue d’un réemploi ultérieur, les matériaux et équipements selon la conclusion du diagnostic ressources réalisé par la société spécialisée Bellastock. Ce bâtiment était inoccupé depuis de nombreuses années et avait été squatté. C’est pourquoi l’évacuation de grandes quantités de déchets non liés au bâtiment était nécessaire avant de procéder à la dépose soignée. Cette première expérience à plus grande échelle nous a notamment permis de mettre en place le protocole d’intervention tout en coordonnant une équipe comprenant des intervenants non francophones.

Nous sommes désormais prêts pour réaliser la dépose soignée sur d’une opération de 27 logements dans le quartier de la Chaume au Creusot. Le diagnostic ressources réalisé par Ecosyn a identifié le réemploi possible des sanitaires, des dalles en granite ou, bien encore, des blocs portes et des luminaires des communs. Cette intervention aura lieu dès que les dernières étapes administratives auront été réalisées.

 

Quid de la création d’une matériauthèque ?

En parallèle des opérations expérimentales de dépose soignée, l’Appel à projets comporte également une étude de faisabilité pour la création d’une matériauthèque. Cette étude, réalisée par la société Cap3C, a confirmé la pertinence de développer notre activité grâce à la mise en place d’une matériauthèque pour favoriser le réemploi dans le bâtiment.

Nous avons pour projet d’acquérir un bien immobilier à Champforgeuil (71), pour y installer cette nouvelle matériauthèque. L’objectif est d’approvisionner particuliers et entreprises en matériaux de réemploi, mais également d’y stocker les matériaux nécessaires à l’entretien du parc de bailleurs sociaux.

Le modèle économique associé est basé sur la rémunération de l’acte de dépose. Le Maître d’ouvrage, qui est le propriétaire de matériaux déposés, nous les cède. Nous pouvons ensuite les remettre en état en vue d’une vente. L’ouverture de notre showroom est prévue fin 2022 ou début 2023. Une plateforme numérique sera également développée pour permettre la vente en ligne.

 

Pour en savoir plus :

Geneviève AYMARD, Directrice des Valoristes Bourguignons
www.valoristesbourguignons.com

 
Retour en haut