Rendez-vous
Voir toutes les dates >>
18 oct.

Lycée Le Corbusier, Lons-le-Saunier

6 nov.

Parie Nord Villepinte

16 nov.

District de football à Lons-le-Saunier (39)

19 jan.

Lycée Diderot, Bavilliers

31 jan.

Lycée Le Corbusier, Lons-le-Saunier

2 fév.

Lycée Diderot, Bavilliers

5 fév.

Lycée Pierre Adrien Pâris, Besançon

8 mars

Palais Brongniart, Paris

20 mars

Parc des expositions, Porte de Versailles, Paris

Malvoyant

La parole aux pros

Vous êtes un professionnel du bâtiment et vous souhaitez nous proposer un article ? Cliquez sur le lien ci-contre et soumettez-nous le sujet que vous aimeriez que l'on diffuse.

Des idées pour « booster » la rénovation énergétique ?

Des idées pour « booster » la rénovation énergétique ?

L’ADEME, en partenariat avec le Plan Bâtiment Durable, lance un appel à expérimenter pour booster la rénovation !
L'objectif est de tester sur le terrain des idées destinées à massifier la rénovation énergétique des logements privés.

Cet appel est ouvert jusqu’au 23 octobre 2017, 23h.

Il s'adresse aux entreprises, start-up, collectivités ou encore associations : à la recherche d'innovations et d'incitations à la rénovation énergétique.
Il s'agit de mettre en valeur des idées « pour convaincre des foyers de s'engager dans la rénovation et faciliter la vie des foyers qui s'engagent dans une rénovation ».

L'appel à expérimenter sélectionnera 12 projets et les accompagnera techniquement « dans la prototypage de leur idée, leur test en situation, l'évaluation de leur pertinence et la préparation d'un éventuel déploiement ».

Pour accompagner les lauréats, l'Ademe fera appel à une équipe de graphistes, sociologues, experts techniques, juristes, économistes, etc. pour « affiner chaque, idée, la prototyper, rassembler les conditions favorable à son expérimentation » au niveau individuel.

Tout sur cet appel à projet sur le site de l'ADEME
Octobre 2017
 

Construisez une maison 100% bois

Construisez une maison 100% bois

Un appel à projets est lancé jusqu'au 9 octobre 2017 pour la construction d'une maison entièrement en bois. Déposez votre dossier !

Pour la 2ème édition du festival de la forêt et du bois dont le thème est "construction et innovation", le domaine de la Bourdaisière lance en partenariat avec l'ONF, France Bois Forêt et Arbocentre un appel à projets pour réaliser une maison 100% bois. "Du sol au plafond, en passant par le mobilier, les matériaux isolants ou encore la toiture... Tout dans cette maison devra être composé de bois et de ses produits dérivés", précisent les organisateurs.

Les candidats devront proposer une habitation composée d'un rez-de-chaussée et d'un étage et d'une superficie supérieure ou égale à 36 m². Cette construction devra être démontable, transportable et ne pas excéder un budget de 150 000 euros.

Retrouvez le détail de cet appel à projet sur le site de l'ONF.

Source : Batiactu
Septembre 2017

 

De nouvelles formations à la rentrée pour les futurs pros !

De nouvelles formations à la rentrée pour les futurs pros !

Le Ministère de l’Éducation Nationale a annoncé 500 nouvelles formations pour les métiers d’avenir liés à la transition énergétique à la rentrée 2017.

Topo sur notre région :

  • Titre pro Technicien supérieur de maintenance industrielle option éolien au LP Jouffroy d’Abbans à Baume-les-Dames (25)
  • Certification réseaux et télécommunication / Certification pour les bac pro Électrotechnique, énergie, équipements communicants (EEEC)
  • BTS et/ou bac pro Approche collaborative dans le bâtiment, modélisation des données du bâtiment (BIM) au LP Pierre-Adrien Pâris à Besançon (25)

Source CLER
Juillet 2017

 

Un festival de constructions expérimentales, Bàuistella

Un festival de constructions expérimentales, Bàuistella

Des chantiers pour construire, tous ensemble, mais surtout adapter le bâti, l’art de vivre et le vivre-ensemble aux évolutions de notre société.

Les objectifs :
• proposer des pistes de réflexion aux constructeurs, décideurs et particuliers, pour leur montrer qu’il est possible de construire avec des matières locales et saines ;
• reprendre une dimension de laboratoire, être un créateur de perspectives et créer un « quartier-manifeste » composé d’une vingtaine de bâtiments alsaciens contemporains.

Lien vers le site du musée avec présentation du festival

Pour la première édition du festival, les projets répondent à la thématique des « Architectures montables et démontables ». Les trois lauréats vont construire leurs structures sur le site de l’Écomusée d’Alsace dès le 10 juin 2017, date d’ouverture du festival, pendant quatre à six semaines de chantiers ouverts.

Après la finalisation des trois architectures, en juillet, des animations et des expositions autour des réalisations, des conférences ou des spectacles seront organisés jusqu’au 24 septembre 2017.

Découvrir les trois projets lauréats
Juin 2017

 

Devenez ambassadeurs garants de bonnes pratiques

Devenez ambassadeurs garants de bonnes pratiques

Ingénieur ou technicien, passez derrière la caméra et expliquez comment installer un vase d’expansion ou comment démonter un radiateur à eau chaude.
Ces vidéos seront relayées dans le magazine mais également sur la chaine Youtube, le site, la newsletter, l’emag et la page linkedin de CFP. En devenant le porte-drapeau de la revue, vous vous rendez visible auprès de tous les acteurs de la profession et de vos clients et développez votre réputation de professionnel respectueux du travail dans les « règles de l’art ».

Pour devenir l’ambassadeur des #Tutos2CFP , filmez-vous avec votre téléphone et expliquez-nous en une minute pourquoi vous êtes le candidat idéal.
Envoyez votre candidature à b.carpels@edipa.fr

 

Une centrale de gazéification des déchets du BTP en Franche-Comté

Une centrale de gazéification des déchets du BTP en Franche-Comté

C'est près de Besançon qu'une centrale de gazéification des déchets du BTP va voir le jour à Villers-sous-Montrond réalisée par le groupe Bonnefoy.

Il s'agit de broyats complétés par des apports des centres de tri alentour qui, ajoutés à de la biomasse, seront transformés, grâce à un gazogène, en gaz de synthèse. Ce dernier sera lui-même converti par une turbine en électricité, revendue à EDF. La chaleur émise lors du processus sera utilisée dans une unité de séchage de produits forestiers à proximité et dans l'outil industriel de l'entreprise.

Plus d'infos dans Le Moniteur n°5902 - 30 décembre 2016

 

Les systèmes de stockage de l'énergie par MAHYTEC

Les systèmes de stockage de l'énergie par MAHYTEC

Créée en 2008 et basée à Dole dans le Jura, MAHYTEC est une entreprise qui s’inscrit parfaitement dans le cadre de la transition énergétique. Grâce à son fort potentiel R&D et son équipe de 20 personnes, MAHYTEC est capable aujourd’hui d’offrir des solutions novatrices de stockage de l’énergie, et particulièrement des solutions de stockage de l’hydrogène pour des applications mobiles, nomades et stationnaires. Du stockage comprimé au stockage solide, MAHYTEC affiche son savoir-faire en proposant des solutions certifiées.

MAHYTEC propose en effet des solutions de stockage comprimé d’hydrogène. L’hydrogène peut être stocké dans un liner polymère qui est renforcé par des matériaux composites pour résister à la pression. Ces réservoirs légers, de type IV, peuvent alimenter tous types d’applications : du réservoir gros volume à 30bar pouvant être couplé à un électrolyseur, du réservoir 450bar pour le transport de gaz et les stations de recharge d’hydrogène, au réservoir 700bar pour l’automobile.

MAHYTEC propose également des réservoirs de stockage solide de l’hydrogène sous hydrures. Cette fois l’hydrogène est stocké dans une poudre composée d’alliages métalliques qui l'absorbe à une température et pression données. Les hydrures développés par MAHYTEC fonctionnent à température ambiante et basse pression (1-2bar). Parmi ces produits, on retrouve des réservoirs de différentes formes, prismatique ou cylindrique, pouvant stocker de 2g à 200g d’hydrogène. Ces réservoirs plus lourds peuvent alimenter des petites applications mobiles et nomades et conviennent parfaitement pour les applications stationnaires.

Grâce à sa maîtrise de ces deux technologies de stockage, MAHYTEC propose aussi des solutions hybrides. Ce nouveau projet a permis à MAHYTEC d’être lauréat du Concours Mondial de l’innovation. Capable de maîtriser l’ensemble de la chaine de l’hydrogène (production-stockage-pile à combustible), MAHYTEC offre également à ses clients une solution clé en main, visant à sécuriser l’accès à l’électricité.

Sollicitées par divers acteurs, les solutions MAHYTEC sont déjà installées et utilisées à travers l’Europe. Parmi tous les projets, on peut retenir Mobypost, un projet européen dont l’objectif est de fournir aux facteurs deux flottes de véhicules fonctionnant à partir d’hydrogène vert. MAHYTEC a conçu et fabriqué les réservoirs des véhicules et ceux pour les stations de rechargement. Ces véhicules fonctionnent grâce à deux réservoirs à hydrures qui alimentent une pile à combustible.

MAHYTEC a également fabriqué une centaine de réservoirs qui alimentent aujourd’hui les minibars mobiles qui circulent dans les trains suisses. Pour des raisons de sécurité intrinsèque, ce sont là aussi des réservoirs à hydrures conçus sur mesure qui ont retenu l’attention du client.

MAHYTEC fait également parti du consortium d’entreprises qui a remporté l’appel d’offre du Parc de la Vanoise. Dans cette optique, le refuge du Col du Palet (2600m d’altitude) s’est équipé d’un local autonome qui fournit aux randonneurs un accès à une électricité propre. Etape indispensable, le stockage de l’hydrogène permet à ce chalet de disposer d’électricité sur demande, notamment lorsque les besoins ne sont plus couverts par les panneaux photovoltaïques.

En complément ou en remplacement de batteries, les réservoirs d’hydrogène de MAHYTEC sont compatibles avec chaque maille de la chaine H2 et permettent donc aussi bien d’alimenter en électricité un site isolé, une application off-grid, qu’un véhicule.

Plus d’informations sur www.mahytec.com

 

Les tests ultrason

Les tests ultrason

Irtech Environnement, basée à Pfastatt (68), est spécialisée en maintenance préventive et prédictive par thermographie infrarouge, en formations électriques et thermiques, ainsi qu'en mesures ultrasoniques.
Plus d’informations : Site www.irtech-environnement.fr

Patrick Burtschy, gérant d’Irtech Environnement, nous parle des tests ultrason.

Lors de la pose des menuiseries de la Maison des énergies, Irtech Environnement a procédé à des tests ultrason. Quels sont les avantages de cette technique ?

Le test ultrason des menuiseries offre l’avantage de déceler des défauts dans l’étanchéité des menuiseries en amont des premiers tests d’infiltrométrie (par porte soufflante), au moment même de la pose du ou des premiers éléments de fermeture du bâtiment.

Le test ultrason sur les premiers éléments posés, va permettre après analyse, d’éviter la répétition des pathologies ou éventuelles erreurs commises lors de la pose ou sur l’équipement même.

Comment se déroule le test ?

Le but est de qualifier des élévations conséquentes du niveau ultrasonore produit par un générateur de signal spécifique, au niveau des différents assemblages (par exemple : le montage des murs rideaux de la maison des énergies).

Un balayage systématique des zones sensibles est effectué sur la face opposée au générateur d’ultrasons. Le balayage sera répété en inversant générateur et détecteur, dans la mesure des accès possibles en façade.

Les ultrasons sont des hautes fréquences supérieures à 20 kHz, inaudibles à l’oreille humaine, extrêmement directionnels, et dont l’amplitude décroît exponentiellement depuis leur source.
Le signal créé par le générateur d’ultrasons doit présenter un niveau de bruit constant au niveau d’un assemblage donné. En cas d’augmentation de ce signal, cela peut traduire un affaiblissement de la compression des joints ou même un passage d’air entre les différents éléments inspectés, donc une fuite ou un défaut d’assemblage.

Cette variation de pression acoustique est captée par le détecteur qui la convertit en signal audible par hétérodynage*.

Le test de perméabilité à l’air (infiltrométrie) viendra conforter ces premières mesures.


*ndlr : méthode de détection ou de traitement d'un signal qui repose sur la multiplication de plusieurs fréquences. Cette méthode permet de transposer un signal d'une fréquence moyenne donnée ou sur une fréquence porteuse donnée à une fréquence supérieure ou inférieure, et d'effectuer une détection ou démodulation

 

 
Retour en haut