Rendez-vous
Voir toutes les dates >>
23 nov.

Lons-le-Saunier (39)

25 nov.

Colloque digital

7 déc.

Chalon-sur-Saône (71)

25 jan.

Lons-le-Saunier (39)

Malvoyant

Réhabilitation et restructuration d’un bâtiment universitaire sur le site de l’Arsenal à Besançon (25)

Le bâtiment N de l’université SLHS (Sciences du Langage de l’Homme et de la Société) se trouve au cœur du centre historique de Besançon, au sein de la future Cité des savoirs et de l’innovation, un lieu innovant et inspirant, qui favorisera la coopération, la co-conception, l’innovation.

 

 

L’économie circulaire appliquée au projet du bâtiment N

Pourquoi une économie circulaire ?

Selon les statistiques de l’ADEME, la France a produit, en 2012, 345 millions de tonnes de déchets, dont 70% issus du BTP. L’économie du BTP réinjecte seulement 5% de ses déchets dans sa propre économie et ce chiffre stagne depuis plusieurs années. Donc la construction est le plus gros producteur de déchets et est un des mauvais élèves de la transition énergétique et écologique. En choisissant une économie circulaire nous faisons le pari d’intégrer les notions de réemploi et de réutilisation dans nos projets et de diminuer notre impact environnemental.

 

Origine de l’expérimentation

L’idée est apparue lors des rencontres du groupe de réflexion « économie circulaire », initié par Grand Besançon Métropole, dans le cadre de son contrat TEPOS (Territoire a Énergie POSitive) avec l’ADEME et la Région.

Les différents acteurs du projet : 1 éco-système ouvert en construction

 

Une opération exemplaire à l’Arsenal (bâtiment N)  

Le Rectorat de Besançon, maître d’ouvrage, est porteur d’un chantier expérimental en lien avec l’ensemble de cet écosystème d’acteurs. 

La réhabilitation du site de l’Arsenal (réhabilitation et restructuration du bâtiment N, puis création de la Maison Universitaire de l’Éducation) représente une occasion de choix d’approfondir cette thématique du réemploi ou de la réutilisation de matériaux et constitue une expérimentation intéressante à mener. Par sa philosophie innovante cherchant à rapprocher la recherche et le terrain, ce projet est exemplaire sur le plan pédagogique, collaboratif et architectural. Cette approche à la fois bâtimentaire et territoriale viendrait ajouter une nouvelle dimension expérimentale et remarquable pour un projet à visibilité nationale. 

Ce projet, avec appui à présent sur ce chantier-école, permet d’engager une dynamique d’information sur le sujet.

Actions de mobilisation territoriale déjà menées

  • 6 Avril 2018 : Midi du bâtiment innovant
  • 26 Juin 2018 : RDV de la transition énergétique
  • 11 Octobre 2018 : Atelier Carrefour des maires
  • 26 Juin 2019 : BIM et réemploi des matériaux de construction
  • 5 Septembre 2019 : Pré-visite diagnostic Bellastock
  • 15 Octobre 2019 : Visite diagnostic Bellastock

Faisant progresser la prise de conscience collective, ces événements ont permis de mobiliser un premier cercle d’acteurs locaux sur l’économie circulaire dans le milieu du bâtiment à travers le réemploi ou la réutilisation par exemple. Ils ont conduit aussi, sur le chantier-école, à repérer quelques matériaux phares intéressants à valoriser.  Le rendez-vous du 15 octobre a permis de construire une feuille de route stratégique et organisationnelle.

Retour sur le Midi du bâtiment innovant du 6 avril 2019 - Le réemploi des matériaux dans la construction.

Un premier diagnostic

Après une phase d’acculturation de différents acteurs et professionnels et la validation de Grand Besançon Métropole et du Rectorat de l’approfondissement de ces actions, une visite diagnostic a été commandée à Bellastock par le Grand Besançon Métropole. Cette visite s’est déroulée le 5 septembre dernier, mettant en avant :

  • un ensemble de matériaux à potentiel sur ce site ;
  • des pistes de réflexion stratégique à développer pour mettre en place une action structurée tournée vers le réemploi et la réutilisation de matériaux.

Les matériaux identifiés ont été catégorisés.

Contact et renseignements

Laurence FLOERCHINGER - 03 84 22 95 26 - 06 45 11 13 57 - laurence.floerchinger@pole-energie-bfc.fr

Retour en haut