Rendez-vous
Voir toutes les dates >>
26 oct.

Dijon (21) et à distance

3 nov.

Chalon-sur-saône (71)

8 déc.

Lons-le-Saunier (39)

20 déc.

Chalon-sur-saône (71)

19 jan.

Lons-le-Saunier (39)

9 fév.

Chalon-sur-saône (71)

21 fév.

Lons-le-Saunier (39)

22 fév.

Chalon-sur-Saône (71)

30 mars

Lons-le-Saunier (39)

Malvoyant

Réhabilitation du Centre Dauphine à Dijon

C’est une première à Dijon que de mettre en œuvre une démarche de réemploi dans le cadre d’un projet de rénovation ! Et c’est le centre commercial Dauphine, lieu cher aux dijonnais, qui a l’honneur de lancer le mouvement.

 

Le projet en bref

Nom du projet Dauphine Dijon – réhabilitation d’un espace commercial
Localisation Dijon (21)
Maître d'ouvrage Demathieu Bard Immobilier (69)
AMO Réemploi Bobi Réemploi (69)
Typologie de bâtiment
  • Commerce : 4 000 m²
  • Bureaux : 5 000 m²
  • Restaurant rooftop
Budget travaux

Total :  26,2 M€ (Commerces : 5,5 M€ - Bureaux : 16,9 M€ - Roof top : 2 M€ - Aménagements extérieurs : 1,8 M€)

Principales caractéristiques techniques
  • Certification environnementale BREEAM niveau Very Good
  • Réalisation d’un diagnostic ressources
  • Dépose participative des matériaux existants
  • Réemploi de matériaux in situ
Calendrier Livraison prévue en 2023

 

Centre Dauphine - Extérieur Centre Dauphine - Choix des matériaux Centre Dauphine - Choix des matériaux Centre Dauphine - Choix des matériaux Centre Dauphine - Choix des matériaux Centre Dauphine - Dépose des matériaux Centre Dauphine - Dépose des matériaux Centre Dauphine - Dépose des matériaux Centre Dauphine - Dépose des matériaux Centre Dauphine - Dépose des matériaux Centre Dauphine - Dépose des matériaux Bobi Réemploi
Centre Dauphine - Extérieur
Centre Dauphine - Extérieur
 

Le choix d’une démarche de “réemploi”

Comme pour l’ensemble de ses projets tertiaires, le promoteur Demathieu Bard Immobilier a choisi d’inscrire la réhabilitation du centre commercial Dauphine dans une démarche de certification environnementale BREEAM (méthode d'évaluation britannique des performances environnementales des bâtiments équivalente de la certification HQE en France).

Cette certification permet de valoriser, en préalable de tout projet de rénovation, la réalisation d’un diagnostic ressources. Élément clé dans une démarche de valorisation des matériaux et produits issus de la déconstruction, le diagnostic ressources permet d’identifier et de caractériser ceux qui pourront être réemployés ou réutilisés.

Cette mission a ainsi été confiée à l’AMO Bobi Réemploi. Initialement réalisée pour répondre aux exigences de la certification, la qualité du diagnostic et la richesse des ressources disponibles a convaincu le Maître d’ouvrage, déjà sensible à la thématique, de franchir le cap et mettre en œuvre une démarche de réemploi sur le projet.

PDF Accèder au Diagnostic Ressources

Quels matériaux sont réemployés in situ ?

Compte tenu du projet architectural et du changement partiel d’usage du projet, seule une partie des matériaux se prête à du réemploi in situ. C’est le cas notamment des dalles en travertin, qui pourraient être remployées en sol terrazzo ou, encore, des gravillons de toiture qui pourraient être remployés avec un usage détourné pour les aménagements paysagers ou pour le même usage ex-situ

Et pour le reste des matériaux, une démarche innovante : la dépose participative !

Ce centre commercial des années 70 compte des gisements importants de ressources assez hétérogènes, difficilement réemployables au sein du projet. C’est pourquoi l’AMO Réemploi BOBI réemploi a proposé au Maître d’ouvrage d’organiser une dépose participative ouverte aux professionnels et aux particuliers. Le Maître d’ouvrage, attiré par la démarche innovante et l’ouverture du projet à la population dijonnaise, a accueilli positivement l’idée. C’est ainsi que 5 tonnes de matériaux ont été proposés gratuitement au public pour dépose.

Début septembre, le Centre Dauphine a donc ouvert une dernière fois ses portes au public. Artisans et grand public étaient invités à venir identifier les matériaux qu’ils souhaitaient récupérer : matériel électrique, mobilier, métallerie... A l’aide d’un système astucieux de post-it associé à un identifiant personnel, chacun.e pouvait indiquer sa volonté de récupérer un matériau et/ou un élément de mobilier. Dans le cas de plusieurs acteurs intéressés par un même objet, l’arbitrage a privilégié les professionnels et les lots conséquents, pour limiter les transports. La suite, la dépose, a été organisée 15 jours plus tard et complétement à la charge et sous la responsabilité des nouveaux propriétaires.

PDF Télécharger la catalogue des matériaux de réemploi

Un projet en avance sur la réglementation

A compter du 1er janvier 2022, un diagnostic PMD (Produit Matériaux Déchets) sera obligatoire pour toute réhabilitation significative et le réemploi devra être privilégié. Grâce à leur démarche réemploi sur le site de Dauphine, l’équipe projet a ainsi pris un temps d’avance sur cette future réglementation !

 

Ressource complémentaire :

PDF Article du Bien Public du 24-09-21 (pdf)

 

Contact et renseignements

Sophie LAMBERT
sophie.lambert@bobi-reemploi.fr

Retour en haut